:::: MENU ::::

DjasConnecT

Le blog des nouvelles technologies au Tchad. TIC, Tech and Tchad

Monter son blog, les cinq(05) étapes indispensables

Mes Tutoriels, Monde TIC

Monter son blog, les cinq(05) étapes indispensables

 

MontermonBlog

Depuis que ce blog est en ligne, j’ai reçu beaucoup de questions sur les technologies utilisées pour le monter.
Quels langages de programmation ? Quel Plateforme d’hébergement? Quelles aptitudes techniques ? Quelles étapes indispensables Etc.

Pour répondre à toutes ces questions,  je fais carrément un article. C’est pas mieux comme ça hein ?

Dans cet article, je vous propose, inspiré de ma propre expérience, les cinq(05) étapes indispensables à suivre pour monter son blog.

Alors, faut-il savoir coder comme Mark Zukerberg ?

Absolument pas.
Pour lancer un blog en 2015, il faut d’abord penser CMS. Pas forcément ‘’if, else, While or Do While’’ aux premiers abords.

J’ai un ami qui m’a dit ‘’hey Djas tu aurais du développer ton site en PHP, comme ça tu aurais eu un contrôle totale, et il n’y aura pas d’erreur et tout’’. Hey tu te reconnais, je sais.

Mais cette manière de voir, en dépit d’être d’une logique implacable est aujourd’hui un peu dépassée.

Imaginez, pourquoi perdre son temps à écrire pleins de code PHP pour gérer des choses aussi communes à tous les sites web que les Menus par exemple ?Des gens l’ont déjà écrit. Et très bien. N’est-il pas mieux de concentrer ses codes PHP pour les fonctionnalités propres du site ?

Donc faisons simple, faisons bien, si tu veux lancer ton blog, il faut :

1- Choisir son CMS (Content Management System)

Système de Gestion de Contenu en Français, un CMS est un logiciel (pour faire court) qui permet de prendre en charge la gestion de votre blog.

En 2015, si vous voulez développer tout votre site vous-même en HTML et PHP, eh bien bonne chance à vous. Moi je préfère utiliser ce temps pour jouer au foot.

Un CMS permet de créer le design de son site à travers des thèmes (ou templates) déjà tout prêt à l’utilisation. On peut trouver sur le net des thèmes payants, très professionnels mais aussi des thèmes gratuits qui feront bien l’affaire.Un CMS vous permet de publier vos articles facilement, sans écrire du code. Ou du moins très peu.

Bref, C’est simple, pour un blog il faut un CMS.

Alors Quels CMS ?

Les plus populaires sont  sans doute Joomla et  Drupal… Mais ils sont loin derrière le boss, j’ai nommé WordPress.

Aujourd’hui, c’est le CMS le  plus répandu, le plus utilisé …c’est simple, 23% du Web mondial, toutes catégories de sites confondues  est sous WordPress. Et dans la catégorie blog c’est 50% qui sont sous WordPress. What else ?

Des thèmes efficaces, des plugins magnifiques et une grande communauté d’utilisateurs prêts à vous donner un coup de main.

Parler de WordPress ferait à lui seul un article, je m’y attèlerai plus tard. Pour le moment je vous laisse aller faire un tour chez notre ami Google pour plus d’infos.

Et vous l’aurez compris,  djasconnect.com tourne sous WordPress.

Wordpress_interface

2- Choisir son thème

Je l’ai déjà dit, dessiner son design à partir de rien avec plein de code HTML c’est possible. Mais ça prend du temps, c’est complètement inutile et le résultat souvent pas trop propre.

(Amateur de balise DIV imbriquées tu me reçois ?)

Allez chercher un thème. Des gens passent leur vie à faire des designs de site web. Autant profiter de ce travail et ne pas partir de zéro.Ça ne sert rien de réinventer la roue.

Payez un thème pro ou téléchargez- en un de simple et gratuit et qui pourra faire l’affaire.

Il existe aussi  des logiciels comme Artisteer  qui embarquent déjà des thèmes. Une fois installé sur votre PC, vous avez des dizaines de thèmes qui vous sont proposés. Libre à vous de le personnaliser. Vous pourrez même exporter ces genres de thèmes vers certains CMS.

3 – Personnaliser son thème

Une fois votre thème acquis et installé, il faut l’adapter à votre convenance pour personnalisé votre blog.

Vous allez retouchez les couleurs, la disposition des menus, mette votre logo, gérer les widgets etc.

Ici mon ami, pour un rendu correct, il faut un peu mettre la main sous le cambouis. Un minimum de connaissance en HTML/CSS et PHP sera donc nécessaire.Sinon demandes de l’aide à un ami ou bien …vas  voir une agence Web.

CssBlog

4 -Payer un nom de domaine et un hébergement

Je suppose que tu fais tourner ton site en local sur un serveur Web du type Wamp ou EasyPHP. Tu as personnalisé le look de ton thème, tu as mis tes propres couleurs, polices etc, tu es tout content du résultat.

Et ben maintenant que tout est fin prêt, il faut passer ton blog en ligne.

Il faut entrer en contact avec un hébergeur (registrar) afin d’acheter un nom de domaine et un hébergement annuel.

Fais un tour chez Globexcam ou AfriRegistrar. Mais y’en a plein d’autre hein. Google est ton ami.

5- Envoyer ses fichiers en ligne

Une fois le payement de ton hébergement effectué, le registrar mettra à ta disposition un espace dédié sur ses serveurs. Il faudra Transférer par FTP  (Via FileZilla ou le File Manager de CPanel par exemple) tous les fichiers PHP, HTML et CSS du site de ton disque dur vers le serveur.

Quelques connaissances en réseaux informatiques s’avèreront bien utiles.

FileManagerCpanel

Quelques paramétrages sur le serveur de l’hébergeur plus tard, ton site est en ligne.

Et voilà le boulot.

Bonus : Les plateformes de blog en ligne

Si toi aussi tu as bien envie de partager sur un blog ta passion pour les plats  du Moyen Chari ou tes expériences sur les iles du lac Tchad, mais que tu n’as aucune envie d’apprendre un minimum de langage de programmation, alors il y’a une solution pour toi : les plateformes de blog en ligne.

Ici, on te dispense de la partie technique, code, hébergement… C’est juste un service en ligne. Tu t’inscris, tu choisis un nom pour ton site, tu mets une photo comme  logo et puis voilà …tu as ton blog en ligne. Tu peux commencer à écrire tes premiers articles.

Exemples de ces services : blogger, overblog …

Le blog d’information sur le Tchad de Makaila  www.makaila.over-blog.com est sur l’une de ces plateformes.

L’inconvénient avec cette solution, vous l’aurez remarqué, c’est que le nom de votre site est obligé de se terminer avec le nom du service.

Si moi, au lieu de payer mon propre hébergement, j’avais utilisé un de ces services, l’URL de mon site aurait été  www.djasconnect.over-blog.com  ou www.djasconnect.blogspot.com.

Un peu énervant. Mais on ne peut pas tout avoir non plus.

Autre inconvénient, un espace disque alloué moindre que sur un hébergement propre.On se sent vite un peu à l’étroit.

Bref

Monter son  blog n’est plus aussi compliqué qu’il y’a une décennie (logique). Désormais les développeurs des CMS travaillent afin de permettre aux blogueurs d’écrire le moins de code possible.

Toutefois il faut un minimum de background en HTML/CSS, en PHP et en base de données (souvent Mysql)  si l’on veut tout faire soi même.Du DIY (Do it yourself), comme on dit.

Sinon vas voir une agence Web ou demandes de l’aide à un ami.

Alors lances toi, j’attends ton blog dédié aux différentes espèces de djarath commestibles…ou je ne sais pas moi, c’est toi  qui voit. En attendant tu peux donner  ton avis dans les coms.

Djas

 

Ces articles peuvent aussi t’interesser

Partages cet article sur les réseaux sociaux

The following two tabs change content below.

Djas

Développeur d'Applications Reparties...c'est l'intitulé de ma formation à l'Université de Reims Champagne Ardenne qui le dit. A part parler avec son pc comme un malade, je tape aussi dans un ballon. Et je suis plutot bon joueur.

2 Comments

  1. vital lokossou

    « En 2015, si vous voulez développer tout votre site vous-même en HTML et PHP, eh bien bonne chance à vous. Moi je préfère utiliser ce temps pour jouer au foot. » Il n’y a en effet aucune gloire à réinventer la roue.

  2. Djas

    En effet Vital.
    Einstein dit que s’il à pu ecrire sa theorie de la relativité, c’est parcequ’il est monté sur les épaules de géants (reference à Newton, Galillé, Copernic…).
    Il vaut mieux profiter du travail fait par d’autre avant nous, et apporter sa contribution au besoin, mais pas s’obstiner à refaire ce qui à déja été fait.
    On est donc sur là meme longueur d’onde.Lol

Faites connaitre votre avis, laissez un commentaire....